Title

[INSIDE INOX]

Céline
Matthey

« Lorsque l’on coordonne un projet, il est essentiel de bien définir les attentes et les objectifs liés à celui-ci, afin de pouvoir briefer notre équipe de production dans les meilleures conditions. On doit être 100% au clair et se poser notamment les questions suivantes : Que dois-je fournir comme livrable(s) au client ? Que doit-il me fournir pour aller de l’avant ? Quel est le délai de réalisation ? L’objectif principal reste avant tout la satisfaction du client, et pour permettre au projet d’atteindre le succès espéré, il est primordial d’obtenir les bonnes informations. Il l’est tout autant d’aller chercher des retours de la part de personnes ne prenant pas directement part à celui-ci, à l’agence, voire à l’externe. On évite ainsi d’avoir trop la tête dans le guidon et de passer à côté d’éléments importants.

Avec le temps, j’ai appris que les commentaires « j’aime/j’aime pas » n’étaient pas des plus productifs. Ce que veut le client, c’est d’être amené à un résultat concret, il ne se pose pas nécessairement 36 questions et il attend de notre part des idées et de la créativité. De ce fait, c’est notre rôle - et plus particulièrement le mien - de recueillir des retours constructifs auprès des personnes compétentes qui permettront de faire des analyses profondes et feront évoluer le projet dans le bon sens. Notre expertise se situe là en partie.

« La clé de mon job consiste autant à comprendre la demande du client que le client lui-même, sa situation globale, afin de transmettre sa vision au mieux. »

La clé de mon métier consiste autant à comprendre la demande du client que le client lui-même (ce qui se cache derrière les besoins qu’il exprime, sa situation globale). Cette approche permet de mieux poser le cadre du projet à l’interne, de transmettre des éléments pertinents et la vision du client aux graphistes et aux développeurs (puis à la cible de celui-ci in fine). Je suis la 1e personne de contact au sein de l’agence, donc il me paraît important de créer rapidement un lien relationnel fort. C’est de la compréhension globale du client que va découler naturellement une collaboration agréable et un suivi fluide, ce qui motivera d’autant plus notre équipe.  

Ayant progressivement été amenée à élaborer des budgets, j’ai dû apprendre sur le tas. Pour les domaines d’activités/compétences avec lesquels j’ai moins d’affinités, je dois faire cet effort d’adaptation et me former si besoin. En tant que coordinatrice de projet, je me dois d’avoir des connaissances générales et une curiosité développée. Il faut savoir sauter de projet en projet, avec ce que ça implique comme gymnastique d’esprit. A mes débuts, j’étais un peu perdue, mais j’ai vite compris que je pouvais parler avec n’importe qui à l’interne afin de recenser un maximum de commentaires et d’informations pour m’aider à mieux appréhender les différents projets.

J’ai la chance d’être quelqu’un de calme, qui ne s’énerve pas, ce qui contribue à entretenir de bonnes relations avec les clients. C’est aussi mon rôle de défendre le travail de l’équipe de production face à eux quand nécessaire. Je suis le paratonnerre, donc il faut savoir rester zen.

J’apprécie beaucoup ce métier, notamment pour son aspect relationnel que ce soit avec notre équipe ou avec les clients. Je passe d’un projet à l’autre, je peux en traiter une dizaine par jour, donc je ne fais jamais la même chose. C’est vraiment stimulant ! »

Céline Matthey

Efficace et assidue
Coordinatrice client et projet